Docteur ou ingénieur Rivier?

Le bon docteur Rivier doute de l’intérêt de réaliser une centrale de chauffage à bois à distance. « Ce n’est pas une rupture de collégialité politique, mais technique » nous apprend le syndic de Vevey Laurent Ballif dans le quotidien 24 Heures. Nous voilà rassurés. Si des mauvaises langues ont pu émettre quelques doutes sur le sens politique de M. Rivier et ses connaissances en matière de finances, personne n’osera remettre en question ses compétences techniques en matière de chauffage à distance. Une telle construction, finalement, c’est comme un corps humain: un cerveau et quelques tuyaux. D’ailleurs, c’est bien la question que se pose M. Rivier : ou passeront les conduites pour amener l’eau chaude? Ce qui compte c’est qu’il garde son sang-froid…

» Suivez Vevey Libre

Abonnez-vous à notre fil RSS ou consultez notre actualité sur Facebook.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire