Favoriser l’implantation de la monnaie Léman à Vevey

20170321152318946Le Léman, monnaie locale de l’Arc Lémanique, circule désormais auprès de 400 acteurs économiques. A Vevey, dix commerces locaux l’acceptent. Une démarche inter-parti initiée par Steven Pilet, conseiller communal Vevey Libre, demande à la Municipalité de favoriser son implantation dans notre ville.

Le postulat a été signé par des élus de quasiment tous les partis Veveysans: Serge Ansermet pour le PS, Antoine Dormond pour les Verts, Jean-Marc Roduit pour le PDC, Fabienne Despot (UDC) et Vincent Imhof (PLR) en leur nom propre. Ce texte a été renvoyé à la Municipalité à une large majorité, essentiellement composée du centre, de la gauche et d’une partie des élus de droite.

Voici son contenu :

Favoriser les circuits courts
et le commerce local

Beaucoup de Veveysannes et Veveysans sont soucieux de consommer des biens et services locaux comme geste d’une part écologique mais aussi en soutien à l’économie Régionale. Aller acheter ses légumes dans l’épicerie du coin plutôt que dans une grande surface est un geste allant dans ce sens-là. Une monnaie complémentaire favorise les circuits courts et participe directement au fonctionnement de l’économie locale en favorisant les liens entre producteurs, vendeurs et consommateurs.

Le Léman se veut solidaire et écologique, il a été créé en 2015 sous forme associative. Il est l’équivalent du franc et environ 120’000 unités circulent actuellement sous forme de billets sécurisés de 1, 5, 10 et 20 Léman. Ils peuvent être achetés dans des bureaux de change spécifiques et prochainement le Léman s’échangera également sur internet en monnaie électronique sous le nom de Lémanex.

En pleine expansion

Le nombre de commerces qui acceptent cette monnaie et actuellement de plus de 400 et ne cesse de croître. Dans notre commune, la monnaie est d’ores et déjà acceptée par une petite dizaine d’acteurs dont l’épicerie biologique Quinte et sens, la Librairie la fontaine, le Théâtre de l’Oriental, ou encore les cafés bar du Bachibouzouk, et du Bout du monde.

En inspiration du postulat soutenu par la plus part des partis lausannois en novembre et compte tenu de ce qui précède, les auteurs de ce postulat souhaitent que :

  • La municipalité de Vevey prenne des mesures pour encourager l’implantation de la monnaie Léman et ainsi favoriser et dynamiser le commerce local.
  • Dans le cadre de ses nombreuses transactions avec la population et les commerces, la commune de Vevey pourrait faciliter le mouvement de cette monnaie complémentaire, en l’acceptant à titre de paiement de la part des PME et commerces qui en reçoivent de leurs clients.
  • A titre d’exemple pour payer : les vins de la ville, les entrées aux musées et théâtres, l’accès à la piscine, des cartes journalières TP, une partie des taxes communales et émoluments, une partie des coûts des garderies, ou les emprunts à la bibliothèque.
  • Egalement à titre d’exemple, elle pourrait payer en monnaie Léman, sur une base volontaire des bénéficiaires : des rétributions en plus aux personnes effectuant des travaux d’occupation dans la commune, la distribution de subventions (comme la contribution d’aide sociale compensant la taxe de base sur les déchets ou une aide aux personnes dans le besoin), une partie des jetons de présence des conseillers communaux. Et également sur demande spécifique de ceux-ci uniquement, une partie des salaires des employés communaux et des municipaux.

Vevey le, 17 Mai 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire