Transports scolaires: peut-on se jouer des normes de sécurité?

Vevey Libre a été interp6866_product_detailellé par des parents concernés par le service de transport ad hoc mis en place par la Municipalité pour les écoliers, suite à l’incendie au collège des Crosets: il s’avère que ces multiples transports supplémentaires ne respectent en rien les recommandations faites de la part de la Confédération et du Canton, notamment lorsqu’il est question de ceintures de sécurité.

Le service mis en place par la Municipalité pour déplacer les élèves d’un collège à l’autre est certes efficace et rationnel. Mais l’affluence est telle que les règles sécuritaires essentielles ne sont plus respectées. Des petits enfants sont chahutés dans ces véhicules bondés. Les derniers montés dans le bus, les petits inclus, restent debout durant le voyage qui se fait dans des véhicules qui roulent au minimum à 30km/h. L’aide-mémoire « pour le transport des écoliers » édite par le SAN détaille avec précision les mesures sécuritaires applicables pour ce genre de transport.

Mais voilà, il semblerait qu’il s’agisse que de vagues recommandations. Et ce qui inquiète plus d’un, c’est qu’il ne s’agit pas de transports uniques d’évacuation urgente d’écoliers pour les mettre à l’abri d’un incendie. La gravité de cet incendie a des conséquences qui vont dans la durée. Ces transports dont il est question vont durer des mois, ce qui va par conséquent considérablement augmenter la probabilité d’un accident qui pourrait s’avérer grave.

Ce qui nous conduit à poser les questions suivantes :

– Les documents produits par le Canton et la Confédération (BRAPA) ont-ils valeur de prescriptions ou de
recommandations. La Commune a-t-elle le droit de les contourner ?

– Si oui, assume-t-elle le risque de voir un accident se produire, alors que les règles les plus élémentaires
du transport des enfants ne sont pas appliquées ?

– Si non, compte-t-elle prendre des mesures concrètes pour remédier à ces carences apparentes ?

– Est-ce que les parents qui ne souhaitent pas mettre les enfants en danger en les laissant être
transportés dans des conditions de sécurité manifestement précaire peuvent-ils se soustraire à
l’obligation de les déposer à l’arrêt de bus et les amener directement à pied?

Au nom de Vevey Libre
Francis Baud

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire