Que fait la Municipalité en faveur du petit commerce veveysan?

20141218_111304Le commerce de détail souffre considérablement. Les facteurs sont multiples : concurrence des centres commerciaux périphériques, changement des pratiques d’achat (internet), loyers excessivement élevés. Vevey Libre, par la voix de Peter Schuseil, a demandé à la Municipalité quelle était sa politique en la matière au delà des intentions exprimées dans son programme de législature. Il est vital pour la vie économique et sociale de notre ville que les commerçants veveysans puissent bénéficier de conditions-cadre qui leur permettent de vivre et prospérer.

Nous demandons donc par ce postulat que la Municipalité établisse un programme de mesures concrètes qui réponde à sa volonté affirmée dans son programme de législature de « soutien à l’économie locale », de « volonté d’améliorer les conditions-cadre », de « renforcer par le biais d’un service compétent, la promotion de l’économie et du tourisme ».

Dans ce rapport, la Municipalité devrait lister un certain nombre de mesures concrètes destinées à favoriser le commerce veveysan et nous dire où en sont les démarches déjà entamées et pour celles qui ne sont pas encore à l’ordre du jour si la Municipalité entend les développer.

On peut citer sans ordre de préférence et de manière non exhaustive :

– la suppression du paiement du parking le soir et maintien de la gratuité entre 12h et 13h30 à la place du Marché.

– l’extension du parking Manor (et ouverture la nuit).

– les mesures concrètes prises à la vaste étude menée par la Municipalité en matière de City management.

– la mise en place d’actions concrètes de promotion de centre-ville en collaboration avec la SIC (Société industrielle et commerciale) et les associations de commerçants.

– la reconduction d’un poste de délégué à la promotion économique.

– les heures d’ouvertures prolongées des magasins (après avoir réalisé une enquête pour savoir si une extension des horaires répond à une volonté du petit commerce et à quelles conditions le personnel accepterait une adaptation des horaires).

– le sort réservé aux commerçants du marché à l’occasion de la Fête des Vignerons.

– un meilleur soutien à la Société de développement qui contribue à l’attractivité de la ville.

– la mise en valeur du kiosque du Bois d’Amour.

Au nom de Vevey Libre

Peter Schuseil, le 8 novembre 2017

Lors de la séance du Conseil communal du jeudi 9 novembre, le municipal Etienne Rivier a donné des réponses plus que partielles, voire lacunaires et évasives à toutes ces questions.  Le Conseil communal a toutefois refusé de prendre en considération de postulat, estimant que les réponses étaient suffisantes. Vevey Libre reviendra donc par un autre canal sur ces différentes questions vitales pour le commerce veveysan et continuera de s’engager au-delà des gué-guerres politiciennes qui empoisonnent le débat politique veveysan.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire