Vevey Libre souhaite que la Municipalité réponde aux ambitions du FC Vevey United

Les installations sportives de C40027921_1643729979088097_4577493234028118016_n - copieopet ne sont pas en adéquation avec les ambitions du FC Vevey United. Le président du club est prêt à investir lui-même dans la construction d’un bâtiment, mais pour des raisons obscures, la majorité municipale n’est pas entrée pas en matière. Suite à l’interpellation du conseiller communal Steven Pilet, un espoir pointe: le municipal Etienne Rivier s’est engagé à renouer le dialogue.

La ville de Vevey est dotée d’infrastructures de qualité pour la pratique du football, mais doit être attentive à l’évolution des exigences liées à la catégorie dans laquelle évolue l’équipe élite.

Les ambitions du FC Vevey United sont parfaitement claires. Le club souhaite accéder à la première ligue promotion et est prête à s’en donner les moyens. Son président William von Stockalper a demandé à la Municipalité d’entrer en négociations obtenir l’autorisation de compléter les infrastructures par un bâtiment dans l’angle Nord-ouest du terrain entièrement financé par des fonds privés mais la majorité municipale oppose une fin de non-recevoir.

Regrettable refus d’entrée en matière

Vevey Libre estime regrettable ce refus d’entrer en matière sur l’octroi d’un droit de superficie et d’une réalisation qui ne lui coûterait rien. Les réponses du municipal des sports Etienne Rivier ont été floues lors de la dernière séance du Conseil communal. Probablement parce qu’il vient de reprendre le dossier du municipal Lionel Girardin qui s’est curieusement vite braqué contre les propositions du club. Vevey Libre espère que M. Rivier saura rétablir le contact avec le Vevey-Sports, comme avec d’autres clubs comme le Vevey-Riviera Basket par exemple.

Steven Pilet estime que la Municipalité ne prend pas en compte la popularité de ses clubs phares alors que ce sont les équipes d’élite qui suscitent l’engouement aux jeunes de la région pour tel ou tel sport. Il espère que la Municipalité cessera de noyer le poisson en essayant de faire passer le club pour un enfant «pourri-gâté.»

Vevey Libre estime que la Muncipalité doit cesser d’ignorer le FC Vevey United et doit impérativement anticiper les adaptations urgentes. Il ne serait pas acceptable que le FC Vevey United ne puisse plus évoluer sur le terrain de Copet après les importants investissements qui y ont été consentis et qui en font une des plus belles pelouses de Suisse.

Réponse de la Municipalité à l’interpellation téléchargeable au point 19 du lien ci-dessous

http://vevey.ch/ConseilCommunal/seances/?ID=74

Pour le texte intrégral de  l’interpellation de Steven Pilet, cliquez sur ce lien:

http://www.veveylibre.ch/2018/05/23/la-ville-de-vevey-est-elle-a-la-hauteur-de-ses-clubs-sportifs/

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire