La mobilité douce profite à toute la communauté: Vevey est désormais dotée d’un plan de mesures

Capture d’écran 2019-07-29 à 11.59.01Face aux funestes conséquences du trafic motorisé (pollution, bruit, émission de C02) les collectivités publiques doivent favoriser la mobilité douce. Pour prendre des mesures cohérentes, coordonnées et pertinentes en la matière, la ville de Vevey s’est dotée d’un plan directeur des mobilités douces, document élaboré l’an dernier par le service de l’Urbanisme placé sous la direction du municipal Vevey Libre Jérôme Christen. Favoriser l’usage des moyens de transports non polluants permet d’améliorer la qualité de vie des Veveysannes et Veveysans.

Il s’agit d’un document important, qui sera intégré au nouveau plan directeur communal. Il prévoit un calendrier pour la mise en vigueur de mesures concrètes en faveur des piétons comme des cyclistes.

Lors de la dernière séance du Conseil communal, Vevey Libre a émis le vœu par la voix de son président de groupe Pascal Molliat que ce document soit examiné par une commission et validé par le Conseil communal, comme l’ont été par le passé, le précédent plan directeur communal, le plan directeur des énergies et plus récemment, le plan directeur du stationnement.

Intérêt stratégique vital

Pour Pascal Molliat, « ce document de 40 pages est d’un intérêt stratégique vital dans le contexte de développement urbanistique actuel de la ville de Vevey. Surtout en parallèle du concept directeur, prélude au plan directeur, validé le même soir. Et encore plus fortement suite aux dernières votations qui montrent un intérêt certain de la population pour une mobilité moderne en ville. »

Vevey Libre a ainsi demandé de ce point de l’ordre du jour de cette séance, afin de proposer à la municipalité de revenir avec ce dossier sous forme de préavis afin de le soumettre à une commission et de pouvoir, in fine, le faire valider par Conseil Communal.

Pour faciliter sa mise en œuvre

Pascal Molliat estime en effet « nécessaire, sinon impératif qu’un maximum de personnes s’informent et s’impliquent dans ce plan directeur des mobilités douces, afin que sa mise en œuvre en soit facilitée. Un moyen pour ce faire est de commencer par impliquer les représentants des habitants que nous sommes en tant que conseillers communaux.»

Il n’a malheureusement pas été suivi, le municipal Etienne Rivier ayant déclaré que ce document serait intégré au plan directeur communal et que le débat pourrait avoir lieu à ce moment-là. Dont acte.

La mobilité douce profite à la communauté dans son ensemble.

Selon une étude de l’Office fédéral du développement territorial (ARE), la mobilité douce génère des bénéfices externes estimés à 1,4 milliard de francs. Ils profitent à la communauté dans son ensemble, et pas directement aux piétons et aux cyclistes. A contrario, en 2016, les coûts externes de la mobilité (pour l’essentiel généré par le transport motorisé privé par route) ont atteint près de 13,3 milliards de francs en Suisse, notamment au titre de la pollution atmosphérique, du bruit, des émissions de CO2 et des accidents.

Le reportage du Régional. https://www.leregional.ch/N126510/un-ascenceur-pour-monter-de-la-gare-a-st-martin.html

Document complet sur ce lien: https://demain.vevey.ch/planification/plan-directeur-des-mobilites-douces-pdmd/

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire