La Place du Marché a grand besoin d’amour et d’eau fraîche

«La Place dCapture d’écran 2019-09-20 à 10.35.39u Marché a grand besoin d’amour et d’eau fraîche», c’est le titre d’une interpellation déposée par le conseiller communal Stéphane Molliat au nom de Vevey Libre, les Verts, du PS et de Décroissance-Alternatives à la dernière séance du Conseil communal. 

 L’objectif de ce texte est d’encourager la Municipalité à avancer avec le projet de réaménagement de la place du Marché après le refus – en votation populaire – d’exiger de la Municipalité le lancement d’un projet de parking souterrain. 

La Municipalité y a répondu à cette demande par un communiqué de presse et par la voix du municipal PLR Etienne Rivier. Elle a décidé de tracer 312 cases plus larges au lieu de 440 que permettent les normes actuelles.

Selon le conseiller communal Vevey Libre Stéphane Molliat, «sujet très chaud à Vevey, l’aménagement de la Place du Marché a fait couler beaucoup d’encre et créé nombre de frustrations. Les polémiques ont été régulières et deux tentatives d’enterrer les places de parc ont créé des débats nourris à près de 12 ans d’intervalle. Son aménagement de surface a fait l’objet d’un concours dans les années 1990, avec présentation de maquettes. Aucune de ces propositions, trop lourdes, n’avait alors convaincu.

Période charnière

Nous sommes maintenant à une période charnière. D’une part parce que la Fête des Vignerons va libérer la place, et d’autre part parce que l’initiative du parking souterrain a été refusée dans les urnes le 19 mai 2019.

Pour rappel, le Conseil communal a accepté le 15 décembre 2016 le crédit de 441’000.– nécessaire à l’organisation de mandat d’étude parallèles incluant une démarche participative. En mars 2018, le projet d’Amour et d’eau fraîche a été choisi par le jury. Sa réalisation implique la suppression d’environ 250 places de parc sur la Place du Marché, que l’ouverture du parking derrière la gare doit compenser.

Relancer le projet suspendu

Le débat lié au dépôt de l’initiative Ma Place avait eu pour effet immédiat de suspendre tout le processus visant à concrétiser le projet «D’amour et d’eau fraîche». Il est donc temps de fermer la parenthèse et de relancer l’aménagement de cette place emblématique de Vevey.

Des solutions devraient pouvoir être trouvée pour pouvoir avancer de manière sectorisée, voire provisoire. Et ceci tout en gérant le nombre de places actuellement disponibles.

Il y a à ce propos de fortes attentes au sein de la population et elles sont légitimes. Il semble que des solutions et propositions avec effets rapides soient possibles.

Dans ce but et pour que le réaménagement de la place puisse connaître des avancées concrètes, nous posons les questions suivantes :

  • Quand la municipalité compte-t-elle soumettre au Conseil communal un crédit pour l’étude de détail du projet d’Amour et d’eau fraîche ?
  • La municipalité a t-elle réfléchi à des aménagements partiels, provisoires et peu coûteux (extensions des terrasses, installation de mobilier urbain), allant dans le sens du projet d’Amour et d’eau fraîche, de façon à montrer à la population qu’après les grands débats, il se passe enfin quelque chose ?
  • Dans cette perspective, si ces aménagements devaient se faire au détriment de quelques places de parc, la municipalité voit-elle des possibilités de les compenser ailleurs et avant la réalisation du parking derrière gare ?
  • La municipalité a-t-elle avancé dans le dossier du parking Gare Nord ? où en est le traitement des oppositions ? Et qu’en est-il du financement ?

La réponse anticipée de la Municipalité dans son communiqué de presse.

Concernant le retraçage des places de parc, la Municipalité de Vevey a décidé de faire un pas dans le sens du projet lauréat du concours pour le réaménagement de la place du Marché, dont la mise en œuvre était initialement prévue dès la fin de la Fête des Vignerons. Ce report – en raison de l’initiative populaire communale «pour la création d’un parking souterrain»refusée lors du scrutin du 19 mai 2019 – a en effet poussé la Municipalité à étudier une configuration transitoire du stationnement sur la place entre la fin de la Fête des Vignerons et le début des travaux de réaménagement.

Cette configuration transitoire de 312 places permettra la mise en conformité du gabarit des cases de stationnement aux normes de l’Association suisse des professionnels de la route et des transports  (VSS, 30 places en moins) et l’augmentation du confort des automobilistes et de la perméabilité piétonne à l’intérieur du parking. Elle libérera aussi de l’espace devant les terrasses à l’Est de la place et devant la Grenette.

Comme mesure d’accompagnement et pour répondre aux besoins de stationnement au centre-ville, des places supplémentaires seront mises à disposition le long de l’avenue Nestlé et dans le quartier de Plan-Dessous. Une offre supplémentaire en place de stationnement temporaire sera organisée lors du marché le samedi.A noter que les habitants et les visiteurs peuvent déjà profiter de 64 places supplémentaires construites au parking souterrain Manor ainsi que de son ouverture du 24/7. Toutes ces mesures sont compatibles avec le Plan directeur du stationnement, adopté par le Conseil communal le 15 novembre 2018.

Le projet d’amour et d’eau fraîche, vainqueur du concours d’aménagement.

https://vimeo.com/267247239

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire