Vevey Libre accueille dans ses rangs une jeune femme dynamique au parcours qui sort des sentiers battus

Sarah Dohr, à droite sur la photo, lors de son assermentation le 10 octobre au Consell communal de Vevey.

Sarah Dohr, à droite sur la photo, lors de son assermentation le 10 octobre au Consell communal de Vevey.

Vevey Libre accueille dans ses rangs une nouvelle conseillère communale . Sarah Dohr est une jeune femme dynamique de 39 ans, enseignante de formation, au riche parcours qui l’a conduit à un diplôme de comptable et maintenant à un travail de magasinière dans une entreprise qui importe, vend et répare des machines agricoles. Depuis mai 2019, elle est également présidente bénévole de l’association „Bon pour la Tête“, média d’information créé suite à la fermeture de l’Hebdo.

 

 

Intéressée à un engagement citoyen, elle a rejoint le mouvement Vevey Libre: «C’est le seul parti qui me convient, car il n’y a pas de ligne dictée venue d’une direction hiérarchique. On peut y débattre pour trouver des consensus au bénéfice de la population», explique-t-elle.

Sarah Dohr a un parcours qui sort des sentiers battus. Elle a grandi sur le domaine agricole du Bois de Finges en Haut-Valais. Après avoir décroché un diplôme d’institutrice à l’Institut St Ursula à Brigue,, elle est partie vivre en Haute-Savoie tout en travaillant à Genève dans différents postes de gestionnaire pour y apprendre le français.

Sa grande soif d’ouvrir son horizon sur le monde, les cultures et ses hommes la fait voyager notamment en Amérique du Sud, de la Colombie à l’Argentine, où elle apprend l’espagnol. Plus tard, sur un coup de cœur, elle s’installe à Kep, au Cambodge où durant quatre ans elle participe à la création d’un centre d’accueil pour des enfants défavorisés (aujourd’hui Kep Children).

De retour en Suisse, elle prend domicile à Renens, Lausanne, puis Vevey. Désireuse d’élargir son horizon intellectuel, elle obtient un diplôme de comptable et travaille dans une PME de machines de chantier à Forel. C’est pour sortir des bureaux et mieux connaître la mécanique qu’elle a récemment décidé de travailler comme magasinière dans une PME spécialisée dans les machines agricoles aux Thioleyres.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire