Charte de Vevey Libre

Charte de Vevey Libre au format PDF

Chaque membre de Vevey Libre s’engage:

  • à aider son voisin qui n’arrive plus à subvenir à ses besoins essentiels, afin qu’il retrouve les forces pour rebondir et redevenir indépendant.
  • à défendre un Etat qui supplée à l’initiative privée et non pas qui s’y substitue. Il luttera donc toujours contre toute initiative engageant l’Etat à assumer ce que l’individu responsable peut raisonnablement entreprendre par lui-même.
  • à prôner l’égalité des droits civiques entre Suisses et étrangers qui se sentent concernés par les problèmes de leur cité et lutter de toutes ses forces contre toute forme de ségrégation.
  • à promouvoir le dialogue avec tout individu qui pense dans le respect de la Constitution et du principe de la laïcité de l’Etat.
  • à favoriser la diversité des opinions, convaincu que la bonne idée politique naît d’un discours pluraliste et non pas dogmatique ou réducteur.
  • à adhérer aux 5 valeurs fondamentales suivantes:

L’humanisme, car Vevey Libre place l’homme au centre de sa pensée politique. Il est la justification de toute action contrairement au socialisme et au collectivisme qui sacrifient l’individu à la société finissant par se substituer aux libertés individuelles. Au contraire aussi d’un libéralisme à l’extrême qui conduit à des disparités sociales démesurées et laisse au bord de la route les plus démunis; ou encore d’un conservatisme rétrograde qui cherche à promouvoir des idées de « suissitude » dangereuses et discriminatoires.

La solidarité, qui relie l’homme à la société et à chaque individu qui la compose; qu’elle soit spontanée ou régie par des lois, elle servira toujours à assurer la dignité de l’existence de chacun d’entre nous, sans créer, par ailleurs des populations d’assistés, abusant de cet esprit de solidarité.

La tolérance, car Vevey Libre se veut rassembleur et conciliateur, ouvert au débat d’idées, conscient qu’il n’y a jamais qu’une seule vérité, non sectaire, respectueux des minorités, sans préjugés et soucieux de rester en tout temps cohérent envers lui-même et les règles qu’il s’est données.

La démocratie de proximité, qui permet aux citoyens de participer aux décisions politiques qui les concernent directement.

L’ouverture, parce que nous ne pouvons pas vivre dans un cocon, mais devons participer à la vie culturelle et économique qui nous entoure en tendant notamment vers une économie de marché qui respecte les règles de la juste répartition des richesses.

Vevey, le 5 août 2003

Cette charte est partie intégrante des statuts de Vevey Libre du 7 juillet 2003