Tag Archives: suspension

Vevey Libre demande le retrait des commandements de payer adressés à ses municipaux

L’affaire Agnant-Christen s’est dégonflée progressivement: cinq des sept griefs qui leur étaient adressés ont été classés sans suite. Dans la foulée, le Tribunal cantonal a annulé leur suspension et pour conclure, le Tribunal de police de l’arrondissement les a libérés d’un autre chef d’accusation pour ne retenir qu’une faute minime sanctionnée par une peine symbolique. […]

Le Conseil d’Etat « arrange » les élections veveysannes de 2016 à sa convenance

Le Conseil d’Etat a définitivement perdu la tête en décidant de nommer un 2ème municipal hors-sol très éloigné de la réalité veveysanne en la personne de Jacques Ansermet de Chéserex. Pire, le gouvernement vaudois remplace deux municipaux Vevey Libre par un ancien député-syndic PLR. Par ses décisions, il « arrange » les élections à sa […]

Signez la pétition en faveur des deux municipaux Vevey Libre!

Un membre du PLR  s’insurge à titre personnel contre le procédé de mise à pied des deux municipaux Vevey Libre et contre l’usage de la plainte comme «arme politique». Comme plus de 400 personnes l’ont déjà fait, vous pouvez la signer une pétition sur ce lien!

https://urlz.fr/8G1M

«L’équivalence quasi-automatique entre ouverture d’une enquête pénale et la suspension […]

Suspension Agnant/Christen: décision infondée et préjudiciable à la Ville de Vevey

Vevey Libre déplore vivement la décision prise par le Conseil d’Etat de suspendre les municipaux Michel Agnant et Jérôme Christen. Cette décision n’est pas fondée sur des faits avérés mais sur des déclarations unilatérales d’une majorité municipale qui n’a cessé de protéger le municipal Lionel Girardin sous le coup d’une enquête du Ministère public pour […]

Vevey Libre soutient la demande de suspension du salaire de Lionel Girardin

Vevey Libre – appuyé par ses municipaux – défendra jeudi au Conseil communal la suspension du salaire de Lionel Girardin. Il s’agit de concrétiser la demande que Vevey Libre avait faite au mois de juin déjà. Elle est justifiée par le fait qu’il s’agit d’une mesure provisionnelle qui ne préjuge en rien de la culpabilité […]